15 – YOU WIN !

L’année 2019 me semblait insurmontable, et pourtant, voilà son bout qui se pointe. J’ai relevé les challenges que la vie m’a lancé, j’ai bravé les épreuves qui se sont parsemées sur mon chemin… mais pas sans conséquences…

Mon cœur en a prit un coup.
J’ai beaucoup souffert, et on connait tous la chanson.
Des trahisons, des injustices, des conflits, de mauvaises nouvelles et la solitude.

J’ai baissé les armes quand on me jetais la pierre. Je n’ai pas cherché à me défendre lorsqu’on m’accusait. J’ai juste fait marche arrière pour trouver un endroit où me blottir, loin du mal qu’on me faisait. J’ai gardé le silence et j’ai tout confié à mon cœur. Lui, il a encaissé pour moi. Loyal, pour ne pas changer, il a tout gardé pour lui. Je l’ignorais, mais lui aussi à ses limites. Le pauvre, il en a prit un coup.

Puis, c’était au tour de ma tête.
Elle m’a gentiment proposé de prendre la relève. Mais je l’ai vite noyé au milieu des questions, des doutes et des peurs. Parfois, ma tête saturait alors je perdais la raison. Je vaguais entre mes plans de vengeances et mes envies de paix, loin de ces tourments.

Quand elle reprenait ses esprits, ma tête était de bons conseils. Et quand j’en trouvais la force, je parvenais à la laisser guider mes pas. Par moment, ça marchait, je trouvais presque la paix. Mais trop souvent, je n’arrivais plus à penser et j’anesthésiais ma tête à coup de lecture. Tout et n’importe quoi, juste pour ne plus penser à tout ça.

Je ne voyais plus personne, alors j’ai rencontré la solitude. Elle que je fuyais tant m’a accueillie à bras ouverts dans son univers fantastique. J’y ai rencontré ma personne comme je ne l’avais jamais vu avant. Moi qui tentais désespérément d’échapper à ma rencontre en m’entourant de gens, juste pour ne pas découvrir qui j’étais vraiment.

Tant de choses que j’aime et que j’ignorais.
Tant de choses que je hais et que je peux supporter. 
Tant de choses que je sais et que je préfère oublier. 

De tout ça en est ressorti une nouvelle personne qui ne fait qu’un avec son cœur et sa tête. A présent, je me connais mieux que jamais, mieux que personne. Les plus grandes blessures sont des dons qui nous offrent une force inaccessible autrement. Une énergie tellement puissante. Comme si plus rien ne pouvait nous atteindre, comme si cette fois, on choisi qui peut nous blesser ou pas.

L’année 2019 m’a fait voir l’intérieur de certains cœurs, mais surtout du mien.

« Non, tu n’es pas mauvais… Mais chuuuut, laisse les croire. Nous n’avons plus le temps de nous justifier. Ce qu’ils pensent n’a plus d’importance… »

Et quelle liberté que celle de ne plus dépendre de l’avis des autres, de ne plus chercher à plaire, de ne plus se confondre en excuses à la moindre réflexion.

Alors merci pour tout le mal que vous m’avez fait. En réalité, c’est la meilleure chose que vous m’avez donné depuis des années.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s